Guyane 2021

Guyane, 1 mois au paradis !

Pour terminer l’année en beauté après une année singulière direction la Guyane, ma terre de cœur avec cette fois-ci une équipe d’amis du 7 décembre au 7 janvier !

Le programme fut rempli avec des prospections tous les soirs, aux 4 coins de la Guyane, de Saut Maripa à l’Est (face au Brésil) jusqu’aux Chutes voltaires (à l’Ouest non loin du Surinam)

Le séjour commence par Kourou où j’ai vécu trois ans, un endroit que je connais donc plutôt bien ! Nous avons prospecté à la montagne des singes dès le premier soir de notre arrivée, avec comme premier reptile du séjour le fameux grage (Bothrops atrox). Nous irons ensuite au Bagne des Annamites, au golf, à Petit Saut, Pripri de Yiyi et enfin Kaw !

 

 

Ensuite direction Bélizon, dans le carbet d’un ami à Bonaventure. Ces 3 jours furent courts mais intenses, avec notamment dès la première nuit l’observation d’un des plus grands vipéridés du monde, le Lachesis muta d’environ 2m30, un individu magnifique ! Le lendemain, en fin d’après-midi nous partons à la montagne tortue, une montagne en Guyane assez rare pour être mentionnée, un lieu magique avec une forêt primaire absolument incroyable. Après une légère pluie, les nuages arrivent sur la montagne, le soleil perçant donne une ambiance plus que mythique et rend la forêt juste irréelle, un moment magique !

Nous partons ensuite à Saut Maripa pour trois nuits, face à face avec le brésil, la météo est parfaite et nous permets de voir en seulement trois nuits plus de 20 espèces de reptiles, un chiffre juste énormissime ! Dormir en carbet, au rythme du soleil, la nuit sous les étoiles, des choses simples qui font tellement du bien 😊 Avant de retourner à Cayenne nous passons une nuit folle en carbet bâche à la savane virginie avec notamment l’observation d’un Boa canin à 1m de hauteur, vu de jour et de nuit ! Un pur plaisir, le lever de soleil au petit matin fut juste un régal avec la forêt, les nuages et les rayons du soleil.

Arrive le milieu de séjour, direction Cayenne pour recharger les batteries, au sens propre comme au sens figuré. A ce même moment l’équipe change, deux personnes partent quand deux autres arrivent. Nous partons par la suite à Kaw, lieu incontournable et plus précisément au camp caïman. Nous avons le luxe d’avoir le camp rien que pour nous car il est fermé pendant les fêtes ! La météo est plutôt sèche et la lune arrive à son apogée, les observations sont moins denses mais nous sommes à Kaw et quand on chercher, on trouve ! Nous avons notamment la chance de voir une superbe observation de prédation entre un serpent et un lézard à 3h30 du matin !

Durant les dix derniers jours du séjour, je suis retourné avec mes nouveaux coéquipiers deux nuits à Bélizon car le lieu est vraiment exceptionnel, nous avons passé une nuit en carbet bâche en haut de la montagne tortue pour découvrir une mare forestière magique, avec des nombreux amphibiens. Cerise sur le gâteau, un grage jacquot (Bothrops bilineata) nous attendait patiemment sur une branche a seulement 20 cm de hauteur.

Enfin direction l’ouest, à la montagne de fer (PK 200 RN2) puis les Chutes voltaires. La montagne de fer est un lieu peu connu et pourtant l’endroit est très sympa, cependant il n’y a pas de carbet ou de réel layon pour prospecter, comme à mon habitude nous allons dans un carbet de l’ONF en bord d’une crique, un endroit bien sympathique ! Enfin arrive l’ascension pour aller aux chutes Voltaire (et quelle aventure …) Après deux heures de route sur la piste nous tombons nez à nez devant un chablis, sans machette impossible de le passer. Nous dormons donc en bord de piste la première nuit, et par chance (miracle même) le soir même, une personne motivée a dégagé la route. Le lendemain nous dormons donc une nuit au pied des chutes. Notre seul objectif est de voir la fameuse rainette ornée, une grenouille connue de cet endroit qui vit près des criques, après 1h30 de recherche nous trouvons un individu a 6 mètres de hauteur. Avec une branche et de la patience la voilà en face de nous, une grenouille incroyable !

Le 5 janvier retour en ville avant de prendre l’avion le 7. Un mois bien rempli qui est passé à la vitesse de la lumière, mais ce fut une expédition incroyable, forte de rencontres en tout genre. Merci à tous les copains qui m’ont suivi pendant ce trip, on se dit à la prochaine !

Vincent

Clic droit désactivé ! ;)