Summer 2017 in France

Demain commence mon master ! Je profite de ces dernières heures de vacances qui terminent mon année de césure pour ce nouvel article. En effet durant les mois d’août et septembre j’ai eu l’occasion de rencontrer de nombreux naturalistes et herpétologues qui m’ont fait découvrir leur région.

L’aventure commence début août où je me rends à Bordeaux rencontrer un ami Facebook de longue date, sur place nous avons rendez-vous avez Matthieu et Maud Berroneaux deux herpétologues qui travaillent pour Cistude nature (association naturaliste). Nous partons à la recherche de la magnifique couleuvre vipérine, serpent vivant près des points d’eau. Ici ce serpent est presque mélanique, sublime ! Sur le même lieu nous trouvons la première vipère (Vipera aspis) prête pour la mue.
Le lendemain nous repartons sur la côte à la recherche d’un crapaud très discret, le Pélobate cultripède (Pelobates cultripes). Un amphibien très localisé en France que l’on observe dans les milieux dunaires du Bassin d’Arcachon. Sur place nous rencontrons un mâle d’Alyte accoucheur (Alytes obstetricans) en plein déplacement, les têtards sur le dos. Magnifique moment… Après une longue recherche nous trouvons le fameux pélobate, le seul de la soirée. Superbe animal !

Couleuvre vipérine
Natrix maura
vipera aspic, vipère, soeani, snake, france, french, nikon, D500, herping, trip, travel
Vipera aspis


Alytes obstetricans
Alytes obstetricans
Cultripes provincialis
Cultripes provincialis

Deuxième étape le Gers !

Après 3 jours de pause vers Rocamadour nous descendons dans le sud rencontrer un autre ami herpétologue, Laurent Barthe il nous fait découvrir le Gers, une bien belle région avec des observations sympathique comme le seps strié (Chalcides striatus), un lézard avec les 4 pattes atrophiés mais bien pourtant bien là, très étonnant ! Nous avons aussi l’occasion de voir la couleuvre verte et jaune (Hierophis viridiflavus), très présente dans le sud de la France. Après ces 24h riches en découverte nos chemins se séparent et me voilà parti avec Eugénie, Jean et Dimitri (l’équipe de choc !) dans les Pyrénées 😀

Hierophis viridiflavus

Salamandra salamandra fastuosa
Salamandra salamandra
At work !
Calotriton asper
Calotriton asper
Salamandra salamandra fastuosa
Salamandra salamandra fastuosa

Coronella austriaca
Coronella austriaca
Vipera seoanei / France
Vipera seoanei / France

Troisième étape : Les Pyrenées

Arrivé au col d’Irati, connu pour sa population de vipère de Séoane, il nous faut peu de temps pour faire les premières découvertes comme le Crapaud commun (Bufo bufo), le Calotriton des Pyrénées (Calotriton asper) ou même la Salamandre tachetée (Salamandra salamandra). Les jours suivant nous prospectons à la recherche de la vipère de Séoane (Vipera Seoanei), la Coronelle lisse (Coronella austriaca) et même la Grenouille des Pyrénées (Rana pyrenaica)… Ce fut très prolifique ! Les animaux étaient en nombre, quel plaisir de pouvoir observer ces amphibiens et reptiles dans leur milieu naturel et encore plus en France … Une première pour moi !

Quatrième étape : l’Ile d’Oléron

Entre les Pyrénées et Oléron la distance est longue mais rien d’impossible tant que la motivation est là ! Sur place je rejoins Christophe, Paul, Anaëlle, Simon, nous serons accompagnés par Jean-Pierre Barron, notamment connu pour son suivi des vipères d’Orsinii. L’objectif de ce week-end et de découvrir la faune et flore du Poitou-Charente, nous sommes le samedi sur la côte pour observer le Lézard ocellé (Timon lepidus) et le dimanche dans le marais poitevin pour visiter une réserve et compter les spatules présentent sur site.
Pas le temps de trainer, le week-end est déjà fini, nous faisons une étape bis, qui clôturera le séjour, direction la Bretagne voir un ami qui nous conduit à une belle population de Vipères péliade (Vipera berus).

Pelophylax sp.
Pelophylax sp.
Tarentola tuberculata
Tarentola tuberculata

Buthus occitanus
Buthus occitanus

Cinquième étape : Monptellier

La dernière partie de ce trip s’effectue début septembre dans le Sud de la France, non loin de Montpellier. On rejoint sur place un passionné, Jessy Guerrini, ainsi que et Cassandra, Thomas, Nicolas, Mathias et Clément, tous étudiants en Biologie. Malheureusement le temps n’est pas avec nous, pas de Couleuvre de Montpellier malgré une bonne prospection. Nous trouvons tout de même de nombreuses Tarentes  de Maurétanie (Tarentola mauritanica), Scorpions languedociens (Buthus occitanus) et même des Empuses pennées (Empusa pennata)… Un petit séjour fort sympathique avec une équipe dynamique !
Après ces deux mois de folie il est temps de rentrer, un détour par Nantes et me voilà dans le train pour Paris, nous sommes les 24 septembre 2017, il est 13h19 et demain c’est la rentrée …. 😮

Merci à Une espèce par jour et Athéris

A très vite pour la suite des aventures, be ready for 2018 … 😉